GRAND RUSSE - Jean-Jacques MENIGOZ

GR1

Photographie Louise ICARD (2016)

Voir également la fiche de race: clic sur cette ligne pour y accéder

 Historique et généralités

Vie à la campagne avril 1923

L'origine du Lapin fait l'objet d'avis différents. M. DESRUMEAUX déclare qu'il y a 25 à 30 ans les sujets de cette race parfaitement caractérisés, avec les extrémités noires, pesaient de 4 à 5 kg et il en possède dans son élevage. C'est vraisemblablement de cette origine que viennent les sujets assez développés, quoique dégénérés, que l'on retrouve ça et là dans nos clapiers de campagne.

 D'autre part, le lapin Géant Russe créé par Mlle Jeanne LEMARIE (Évreux, département 27) fut présentée, pour la première fois, à l'exposition Internationale de la Société Nationale le 12 Novembre 1913.

 Propos de Mlle LEMARIE – Vie à la Campagne 1920

« Le lapin russe proprement dit est l'un des plus petits lapins existants, mais il possède, en revanche, la fourrure la plus épaisse, la plus brillante et la plus fournie comme jarre. Bon nombre de personnes qui ne voudraient pas du petit Russe à cause de son poids léger (2 à 2,5 kg adulte) l'adoptent en raison de sa chair fine et même succulente. De plus, c'est encore le petit Russe qui donne, avec le Polonais*, la plus belle imitation d'Hermine, et il se développe vite, est formé de bonne heure.

Devant tant de qualités, pour un seul défaut relatif : le manque de taille, nous avons tenté, dès 1908, quelques essais en vue d'obtenir un lapin russe plus grand que le Russe ordinaire. Au bout de 6 ans, nous avons obtenu de grands Lapins Russes, dont le poids moyen adulte est de 4 kg. Il atteint même 5 kg pour quelques beaux reproducteurs. Le mâle exposé à la Société Nationale pesait 4,5 kg et la femelle 5,5 kg. Ces deux sujets étaient des reproducteurs en parfaites conditions, et non des sujets engraissés.

Pendant 25 ans, croisements et sélections furent faits et suivis d'après le principe de l'hérédité directe. Aussi, les sujets de cette race conservent au plus haut point la chair fine et délicate du Russe, sa fourrure épaisse au poil court, solide brillant. Enfin, comme lui, ils se développent très rapidement ».

* depuis 2015 cette race se nomme Hermine.

 GR2GR3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Premier Standard adopté le 24 avril 1926 par la Société Française de Cuniculiculture

et homologué le 26 janvier 1927 par la Fédération Nationale des Sociétés d'Aviculture

de France.

GR5
 

Au début de son existence il a existé une certaine confusion quant à la désignation de cette race.

Gros, Grand et Géant sont des termes qui ont été utilisés.

Eugène MESLAY s'opposa pendant un temps à la reconnaissance de cette race. Pour mettre fin à cette querelle de qualificatif, la Société Française de Cuniculiculture décida, le 06 février 1920, de retirer la dénomination de Géant à toutes les races dont les mâles pèsent moins de 5kg et les femelles moins de 6kg.

C'est finalement sous le nom de Lapin Géant Russe que le premier Standard fut homologué.

Cette race n'a jamais vraiment eu la faveur des éleveurs. Elle a même failli être sortie du standard en

1993. Jacques ARNOLD, alors Président de la Commission des Standards a maintenu le Grand Russe pour éviter sa disparition totale. Aujourd'hui cette race refait surface, grâce notamment aux actions du Club pour la Sauvegarde des Races Avi-cunicoles Normandes (C.S.R.A.N.).

GR4

Standard - caractéristiques essentielles à rechercher

Aspect général
Le corps est harmonieusement arrondi et assez massif.
A une nuque assez courte fait suite une ligne dorsale un peu arquée, dont le point culminant se situe à la hauteur des hanches. La croupe est pleine et arrondie.
La tête est légèrement busquée. Assez forte chez le mâle, plus fine chez la femelle.
Les oreilles velues et portées bien droites sont relativement étroites. elles se terminent en forme légèrement effilée. Leur longueur se situe entre 11 et 13,5 cm.
Le fanon, peu développé et régulier, est toléré chez la femelle.
Masse
Poids minimum : 3.500 kg.- Poids idéal : 4,000 kg à 4,750 kg. - Poids maximum : 5,000 kg
Fourrure
La fourrure est serrée, souple et assez courte tout en étant suffisamment dense.
Couleur
A l’exception des extrémités du corps pigmentées (marques), la dépigmentation totale et profonde du reste du corps (Albinos) fait ressortir une nuance blanc d’hermine sur la toison. 
L’iris des yeux dépigmenté est d’apparence rose rougeâtre. Les ongles sont de couleur corne foncée ou noirâtre.
Marques tête, yeux et oreilles
Les marques du nez et des oreilles sont noirâtres aussi foncées que possible et bien délimitées. La marque du nez (masque) est de forme ovée. La coloration des oreilles doit s’étendre uniformément de leur base à leur pointe.
Les paupières finement ombrées ainsi que le fanon légèrement teinté sont tolérés.
Marques pattes et queue
La coloration des pattes, qui s’étend sur toute la première articulation et un peu au-delà à l’avant et qui doit dépasser le jarret à l’arrière, est aussi intense que possible. La queue est également entièrement pigmentée.