• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Les Races Races moyennes Chamois de Thuringe

Chamois de Thuringe

Envoyer Imprimer PDF

chamois de thuringe - eddy mayeur.jpg - 2.24 Mb

Chamois de Thuringe - Photo : Eddy MAYEUR

Pays d'origine : Allemagne
Ascendance : Russe et Argentés
Importance : répandue dans l'est

Club de race national officiel : Club des Éleveurs de Lapins à Extrémités Colorées
Président : Pascal RUMMELIN
140 route d'Épinal - 88220 HADOL
03 29 32 50 31
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Historique et généralités.
C'est une race allemande créée à fin du XIXe siècle par croisements entre des lapins Russe, Argenté et Géant, dans la région de Thuringe. Il est intéressant de laisser la parole au créateur de la race, GAERTNER, en reproduisant le texte publié par " La vie à la campagne " et cité par PETIT : " Je voulais, dit-il, obtenir des lapins Russe et des Argenté de forte taille en ne m'aidant que de la seule sélection, mais mes efforts ne donnèrent qu'un médiocre résultat ; mes sujets ne gagnèrent que peu de poids. J'eus recours alors au Géant des Flandres . immédiatement la taille augmenta, mais il y eut une autre contrepartie désastreuse. les marques du Russe s'affaiblirent et l'uniformité de la fourrure de l'Argenté disparut. Toutefois, le résultat inattendu se produisit : du croisement du Russe ou de l'Argenté avec le Géant, du mélange peut-être même de ces trois races, naquit un nouveau lapin à la robe jaunâtre, analogue à celle du chamois, avec des teintes brunes sur le nez les oreilles, les pattes, la queue, rappelant en quelques sortes les marques du Russe, ou les extrémités foncées de bon nombre d'Argenté. Ce lapin à la robe anormale était un mâle et il me fut facile, en le croisant avec sa mère, d'obtenir des petits semblables à lui-même. Je les sélectionnais activement à la suite de longs croisement consanguins, je réussis à fixer la variété".

Par ailleurs, LIENHART nous précise dans "Lapins et Lapereaux" qu'après avoir très fort, l’intérêt porté à cette race diminua et "la race se maintint néanmoins auprès de quelques amateurs grâce à l’étrangeté de son pelage et de la difficulté de fixer ce pelage à un degré bien homogène".

Le Russe et un Argenté (sans doute l'anglais crème) sont donc à l'origine de la création du Chamois de Thuringe. Or. nous ne savons pas quel est le géniteur qui a légué ses gènes de coloration des extrémités (le Russe est celui que tout le monde pressent mais certains argentés ont également des extrémités foncées). Par ailleurs. les bandes latérales sont pour le moins curieuses, même si nous considérons une possible extension des marques de l'himalayen comme cela a pu être mis en avant dans cette race mais à un moindre degré. Par ailleurs, nous remarquons qu'il n'est pas fait allusion, au début, à ces pigmentations centrifuges qui ont pu n'apparaître qu'après sélection.

Bibliographie : Thèse Docteur Vétérinaire Samuel BOUCHER - mars 1993Pays d'origine : Allemagne
Ascendance : Russe et Argentés
Importance : répandue dans l'est

Caractéristiques essentielles à rechercher

Poids idéal compris entre 3,500 kg et 4 kg.
Conformation nettement trapue et bien arrondie.
Fourrure très dense et souple, sous-poils abondant.
Couleur chamoisée de nuance moyenne uniformément répartie.
Bonne expression des marques. Sous-couleur et entre-couleur bien soutenues.

chamois-de-thuringe-01.jpg - 47.44 Kb



Fil d'Ariane : Les Races Races moyennes Chamois de Thuringe