• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Les Races Races moyennes Barbu de Gand

Barbu de Gand

Envoyer Imprimer PDF

barbu de gand m. gruaz.jpg - 140.03 Kb

Barbu de Gand - photo : Michel GRUAZ

Pays d'origine : Belgique
Ascendance : Inconnue
Importance : peu répandue en France
Race intégrée dans le standard français édition 2015


Club de race national officiel : En cours de création
Contact : Claude MEYER
Site : barbu-de-gand.e-monsite.com
Courriel :
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Historique et généralités.

L'histoire du lapin Barbu est aussi incroyable que son apparence. Le voyageur de commerce belge Raoul VERWULGEN découvrit, en été 1956, des bêtes bizarres sur un bout de terrain d'un ermite dans la région du Limousin en France. Il les prit tout d'abord pour des rats musqués.
Ce n'est que dans un deuxième temps qu'il reconnut de grands lapins présentant une apparence unique. Une barbe foncée entourait leur tête et leur donnait une forme particulièrement marquante. Fasciné, il acheta  quelques bêtes et en créa un élevage à Gand en Belgique.

Il présenta en 1961, 1962 et 1963, la nouvelle race sous le nom de "Gentse Baarden" (Barbu de Gand) lors de l’exposition de petits animaux « Het Nerhof » à Gand justement.
Malheureusement, l’engouement n’est pas au rendez-vous et ses lapins ne sont pas reconnus. Il retourne donc avec ses sujets et ne les représentera plus jamais.

Durant près de vingt ans le lapin Barbu de Gand ne faisait plus parler de lui.

Dans les années 1970, Ronny de CLERG, de l'association pour la préservation des races anciennes, se remémora le Barbu.
Cependant il n'y avait plus qu’un ou deux  éleveurs en Belgique qui détenaient encore quelques rares spécimens. Malgré cela, il parvient à fixer les caractéristiques du lapin barbu de Gand. Quelques années plus tard, Eric MEEUS lui achète 3 sujets avec lesquels il perfectionne la sélection. La reconnaissance est enfin au rendez-vous lorsqu’il est invité à participer à une émission télévisée pour parler de ses lapins.

A partir de là, nos voisins allemands sont intéressés par ce lapin, notamment  L'ancien directeur des Hanstierparks Warder dans le Schleswig-Holstein. le Dr Jürgen Günther SCHULZE, intrigué par la particularité de cette race d'animaux domestiques, importa deux couples en provenance de Belgique en 1992.

L'origine du lapin barbu est un peu ténébreuse. Cependant, il est probable que deux mutations ont contribué à leur donner cette apparence.
A ce jour on admet qu'un facteur récessif provoque les marques un peu plus foncées et la barbe.
Un facteur dominant, mais de manière incomplète, est déterminant pour la présence de la crinière et  des poils longs.

Il est relevé que le Barbu de Gand est un lapin très sociable, de nature  calme et douce.
C’est aussi une race rustique qui apprécie plus que d’autres la verdure, les légumes, allant même jusqu’à délaisser le granulé. La mortalité est assez basse.
Les mères sont de très bonnes nourrices et les petits ont une croissance rapide.

Belgique : race reconnue depuis 2007.
Allemagne : race reconnue depuis 2011.
Standard européen édition 2012.
Suisse : Première présentation en janvier 2014 à Derendingen.
En France, son standard a été intégré dans l’édition 2015 sur la base du texte du standard européen.

Selon des textes fournis par Yvette FONTAINE et Michel GRUAZ – Montage de la présentation Jean-Jacques MENIGOZ

barbu de gand y. fontaine.jpg - 120.13 Kb

Barbu de Gand - Tête typique : chanfrein droit, en aucun cas busqué – photo Yvette FONTAINE

Caractéristiques essentielles à rechercher selon le Standard européen

Poids idéal compris entre 4,250 kg et 5,000 kg.
Corps cylindrique et légèrement allongé.
Tête bien collée au tronc, forte avec un museau développé et un front large et des joues pleines.
Oreilles consistantes, larges avec des extrémités arrondies, longueur idéale entre 12,5 et 13,5 cm.
Fourrure du manteau correspond à un pelage normal.
Le pelage, d’une structure proche de l’Angora et d’une longueur d’environ 6 cm, se manifeste sur les joues (barbe), la base des oreilles, du cou jusqu’aux épaules, sur les mâchoires entourant  complètement la gorge et sur la poitrine, est appelé crinière.
Ce type de pelage, souhaité sans interruption, recouvre aussi les flancs, des épaules à la queue.
Il est également présent sur les cuisses où sa longueur atteint 7 à 8 cm.
Tout en restant en harmonie avec la couleur  de couverture, les zones à fourrure plus longue présentent une nuance plus foncée.

barbu de gand jeunes.jpg - 71.77 Kb

On voit nettement l’emplacement des poils longs là où la peau est rose.

Fil d'Ariane : Les Races Races moyennes Barbu de Gand