• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Les Races Races moyennes Vienne - Blanc de Vienne

Vienne - Blanc de Vienne

Envoyer Imprimer PDF

vienne blanc - j-p. gollin.jpg - 263.85 Kb

Photo : J.P. GOLLIN

Pays d'origine : Autriche
Ascendance : lapins panachés
Importance : moyennement répandue
Standard adopté le 24 avril 1926 par la Société Française de Cuniculiculture,
et homologué le 26 janvier 1927 par la Fédération Nationale des Sociétés d'Aviculture de France.


Club de race national officiel : Club français du lapin de Vienne
Président : Hugo PLA
25, Impasse des Oiseaux 38890 MONTCARRA
07 71 75 53 33
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Historique et généralités.
Hermann ZIEMER, le grand cuniculteur allemand, nous explique dans le chapitre qu'il consacre au Blanc de Vienne à l'intérieur du livre de Paul MAHLICH, que depuis longtemps, beaucoup d'éleveurs souhaitaient obtenir un lapin blanc avec d’autres yeux que ceux caractérisant l'albinisme, c'est à-dire d'apparence rose rougeâtre. De nombreux essais furent ainsi entrepris sans que les résultats aient été toujours concluants. ZIEMER lui-même n’est parvenu qu'à obtenir un lapin blanc aux yeux bleus, mais avec de grands tours d'yeux teintés, des taches sur la croupe et parfois aux oreilles. Avec des variations bien entendu selon les sujets, jamais il n'a pu obtenir de lapin blanc sans tache. Ces lapins furent nommés Husumer aux yeux bleus" et disparurent au cours de la guerre 14/18. Dans l’ouvrage sur les lapins de P. MAHLICH, deux photos illustrent fort bien l'état de cette population telle que l'avait obtenue H. ZIEMER. Celui-ci avait utilisé, pour obtenir ses Husumer, des Hollandais très décolorés, et dont l’hétérochromie de l'œil était tellement envahissante, qu'en fait l'œil était pratiquement atteint de leucisme et paraissait bleuté. Nous verrons plus loin de quoi il retourne exactement

Le cheminot viennois W. MUCKE, qui poursuivit le même travail de décoloration du Hollandais aux alentours de 1900, arriva, lui, à un résultat positif puisque, officiellement, il est le père du Blanc de Vienne, qui fit son apparition en 1907. Il semble que l'éleveur SCHULTZE, de Ratingen, soit parvenu aux mêmes résultats, peu de temps après, mais son élevage fut anéanti durant la Grande Guerre.

Ernest ORDEL, de Tangermude, fit venir de Vienne, en 1910, des Blancs de Vienne en Allemagne. Max HILLE, de Schonlide en Bohème, qui entretenait un très important clapier, exploita la race avec succès, et possédait alors des sujets de 6 à 7 livres bien typés.

F. SCHAEDLER rapporte dans son bel ouvrage sur les Vienne, qu’en 1912 à Utrecht (ornitophilia) deux sujets étaient présentés parmi les "autres races".

L'origine "Hollandais" du Blanc de Vienne en a fait un type plus petit que le Bleu de Vienne, ce qui est compréhensible. Toutefois des croisements pour agrandir la race furent certainement vite entrepris, ce qui eut pour effet de produire des différences de tailles et de format. Il est assez curieux de noter qu’à l'exposition de Paris de novembre 1912, deux couples de Géant Blanc de Vienne étaient inscrits. Parmi les numéros spéciaux de "Vie à la Campagne", il faut attendre 1923 pour que la dénomination Blanc de Vienne soit adoptée. Le standard présenté par Auguste de MONTAIGU fut adopté par la S.F.C. le 24/04/1926.

La race est fortement représentée actuellement en Allemagne, en Suisse et en Hollande.

Jacques ARNOLD, Extrait de "La France Cunicole" - 197O

Caractéristiques essentielles à rechercher

Poids idéal compris entre 4 kg et 4,750 kg.
Corps cylindrique, développement surtout marqué en largeur et hauteur.Développement musculaire extrêmement puissant et compact.
Tête forte, large, bien collée au corps.
Oreilles de texture assez forte, bien ouvertes.
Fourrure très dense, souple et assez fine, avec des poils recteurs apparents pour favoriser le reflet brillant.
Iris bleu clair pur.

vienne. blanc.jpg - 51.80 Kb

Photo : Standard EE

Lire aussi : Présentation des Viennes par Jacques Arnold Texte original tiré du numéro spécial de la France Cuniculicole de 1973

Fil d'Ariane : Les Races Races moyennes Vienne - Blanc de Vienne