• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Renard

Envoyer Imprimer PDF

Lapin Renard

Renard havane

Pays d'origine : Suisse
Ascendance : Angora et Havane
Importance : peu répandue

Historique et généralités.
Cette race a la particularité d'avoir été créée à la même époque dans deux pays différents.

C'est un ingénieur suisse de Zug nommé MÜLLER, qui a obtenu en 1920 les premiers lapins Renard Bleu à partir de croisement réalisés entre l'Angora et le Havane. On affirme que c'est après avoir vu une peau de Renard polaire bleu, qui l'a beaucoup impressionnée, que Hermann LEIFER de Cobourg, conçut le projet de créer une race de lapin dont le pelage ressemblerait à la fourrure qu'il avait vue. Pour mener ce projet à bien, il eut recours à trois races : l'Angora, le Chinchilla et le Havane qu'il croisa entre-elles. En 1926, il obtenait ses premiers lapins Renard Bleu. Les années suivantes il présentait aussi des albinos, des noirs et des jaunes.

LEIFER et MÜLLER échangèrent leurs produits et persévéraient dans l'amélioration du pelage pour se rapprocher de l'objectif qui leur était devenu commun.

Après les succès remportés par les lapins Renard aux expositions de lapins à fourrure de Berlin en 1928 et de Leipzig en 1930, la presse spécialisée s'est intéressée à cette nouvelle création et la fît connaître bien au-delà des frontières de leurs pays respectifs, contribuant ainsi à l'essor de la race.

Aujourd'hui, bien que loin de l'objectif que c'étaient fixés les créateurs, - car le lapin n'est pas un Renard - la race est bien représentée, dans de nombreuses variétés, en Allemagne, mais aussi en Suisse où elle jouit d'un niveau de qualité remarquable. Admise au standard français, la race est très peu représentée en France.

Caractéristiques essentielles à rechercher :

Poids idéal 3 kg à 3,750 kg.
Le corps, assez robuste, paraît bien arrondi.
La longueur des poils, dans leur zone de pleine expression, peut atteindre 7 à 8 cm (ne pas descendre en-dessous de 4 cm). Leur régularité de développement est à rechercher.
Le lustre, plus spécialement provoqué par les jarres en nombre suffisant, est nettement et uniformément extériorisé.
La tête, les oreilles et les pattes présentent une fourrure quasiment normale.

renard blanc yb - michel gruaz.jpg - 374.25 Kb renard blanc yr - std ee.jpg - 131.34 Kb

Renard blanc y/bleus - photo : Michel GRUAZ - - - - - - - - - - - Renard blanc y/rouges - photo Standard EE 2003

renard noir - michel gruaz.jpg - 543.04 Kb renard bleu - michel gruaz.jpg - 435.65 Kb

Renard noir - photo Michel GRUAZ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Renard bleu - photo - Michel GRUAZ